hUn jour j’ai été l’invité téléphonique de l’émission radio de Gaming Spirit,
what a souvenir !

mLa radio ça me connait, ancien animateur et de temps à autres, quand je suis bien luné, j’y participe en tant qu’invité studio ou par phone, voire par Tam-Tam ou Tatoo ce qui est déjà nettement plus complexe. Mais être l’invité de l’émission radio du média dont je suis le… le quoi déjà… du site, me plaçait dans une situation encore inconnue. C’est d’ailleurs à ce moment-là que Jennifer, Christian ou Frédéric Lopez (je me souviens plus très bien) frappa à ma porte, pour m’emmener vers cette Terre Inconnue nommée le Bocal, mais auparavant il y eut un bref intermède musical répondant au doux nom d’EATING SHIT, enfin nous y reviendrons en temps voulu..

mBien entendu, tout fut nouveau pour moi, ne serait-ce que la rencontre avec les autochtones, parmi lesquels leur vieux sage : Stitch Yoda ! Comme dirait le grand Patrick  » J’m’attendais pas à ça « , cela provoqua un tel choc de cultures pour moi, tenez, prenons l’exemple des questions, rien ne m’avait été envoyé à l’avance. J’ai là bien compris qu’il s’agissait d’un mode de vie totalement à l’opposé du nôtre, ce fut troublant et à la fois rafraîchissant. Imaginez ma déconvenue lorsque la dictatrice de la tribu me demanda de me présenter. Heureusement, mon fidèle compagnon Frédéric, pas Lopez mais un autre, me sauva la mise en me présentant avec toute sa verve, bonsoir.

Je fis également la rencontre des deux mâles de la dictatrice, sympatiques au
demeurant, l’un avait d’ailleurs un esprit allant souvent dans la même direction que le mien, je crois que j’ai une touche. L’autre est pro Sony, mais franchement moi j’ai jamais pu le sacquer le p’tit frère de Jeanne Hazuki. On m’avait promis la présence de deux femmes, je ne les ai jamais vues, encore une entourloupe de la production !

sOn a discuté, philosophé, fait du secret girls, c’était top délire méga groove. J’ai évoqué le petit magasin de JV en bas de chez moi qui a du fermer à cause des pass online, du tout dématérialisé (sans baisse de prix pourtant, vous êtes pas malins des fois)… Catherine Lara était absente mais on entendait les violons rien qu’au son de ma voix.

La chef de tribu m’attaqua vivement en sous-entendant que j’étais capable de tout et notamment de private jokes ou d’évocations de certaines personnes ou choses, selon le point de vue d’où on se place. C’était bien mal me connaître, mais bon quand on me cherche… Et puis ce n’est pas mon genre, j’ai horreur de l’humour.

Parait qu’elle a beaucoup apprécié mon passage dans leur antre, m’enfin vous
savez ça c’est le chaud-business, tout le monde il est gentil, tout le monde il
est beau, tout le monde on va lui faire des enfants et on les appellera
Grosbisou, Groschéri et Grosjojo.

pAh ouais et ils diffusent donc de la super bonne musique sur leur antenne, car, comme je vous disais, juste avant mon intervention il y avait le morceau  » Bioman  » du groupe EATING SHIT. D’ailleurs, j’envoie des zoubix à la personne qui en a écrit les paroles.

Le pire c’est qu’à l’antenne elle a déclaré que je reviendrai régulièrement
dans l’émission. Non mais je te jure, on m’a rien demandé à moi, je laisse les
auditeurs et surtout les auditrices faire leur choix. Ce non-évènement
radiophonique a tout de même connu une fin heureuse, puisque personne n’a pu l’enregistrer cette semaine, donc aucune preuve et grand soulagement pour moi.