Bravely Default est un RPG (jeu de rôle) prévu sur Nintendo 3DS. Le jeu a pour caractéristique principale d’être très empreint de nostalgie de l’âge d’or du RPG japonnais (J-RPG), et plus particulièrement de Final Fantasy IX.

Le jeu démarre, sûrement de manière volontaire, sur un cliché du RPG nippon : Le héros se réveille dans un lit. Son sauveur lui apprend que le village d’ ou il vient a… disparu. Une faille s’est ouverte et l’a entièrement englouti. Notre valeureux héros après une petite discussion avec le roi décide de retourner dans son village pour voir s’il ne peutpas aider ou sauver quelqu’un. Dès lors le constat est déjà accablant, les gardes manquent cruellement de formation et de professionnalisme : le premier clampin qui passe par là peut, sans aucun problème ni contrôle, s’approcher du roi en toute tranquillité. Ouais c’est certain, on est bien dans un J-RPG àl’ancienne.

 

Cell-shading je t’aime.

Le cell-shading est une méthode de rendu graphique qui permet de donner un aspect de dessin animé a l’ affichage du jeu vidéo. Bravely Default utilise particulièrement bien cette technique pour le rendu des décors. Ajoutez à cela une level design réussi, on obtient un résultat très convaincant : on a littéralement l’impression d’évoluer dans une illustration de livre de fantasy, ou encore dans des artworks comme on pouvait le faire dans final fantasy IX ou Baiten Kaitos.. Cela apporte un vrai plus à l’ambiance générale du jeu.

 

Comment qu’on tape ?

Comme dans tout RPG qui se respecte, le système de combat est très important, puisqu’il constitue la majeure partie du gameplay. Les développeurs ont ici opté pour un système de tour par tour semblant assez classique. Mais il est enrichi d’une particularité qui donne son nom au jeu. A chaque tour votre personnage gagne un point d’action, et chaque action utilise un de ces points. Vous avez également une autre possibilité : passer votre personnage en mode « Default ». Dans cette position sa défense augmente, et il ne consomme pas de Points, mais il passera son tour. Une fois que vous estimez avoir emmagasiné suffisamment de points d’actions, vous pouvez passer en mode « Brave » et effectuer plusieurs actions en un seul tour. Il faudra donc préparer soigneusement votre stratégie, notamment face à certains boss, contre lesquels il faudra parfois avoir emmagasiné beaucoup de points d’action pour le frapper au bon moment.

Bravely Default est un jeu qui donne très envie. Pour peu que l’on soit nostalgique de l’âge d’or du RPG nippon, l’attente est encore plus dure. Sil s’avère que le jeu a les même qualitésque ses ancêtres, il devrait vitre trouver sa place dans nos ludothèques.