kquestion 1 : Pouvez vous nous expliquer ce qu’est le « Iki » ?
rep : Iki est un terme générique qui désigne quelque chose de nouveau et cool.
Cela peut être utilisé pour de la poterie, de la danse ou autre chose. Par exemple le fait de montrer les motifs qui se trouvent au dos du kimono est considéré comme du Iki car c’est une pratique inhabituelle au théâtre.

question 2 : Pouvez vous nous expliquer un peu de quoi parle le spectacle ?
rep : Pouvons-nous vraiment répondre avec ce qui se passe en ce moment en France ?
– Bien sûr
rep : Et bien le spectacle est basé sur une histoire homosexuelle. Deux hommes reçoivent un bébé de la prêtresse, par l’intermédiaire de la technologie et la science. Au cours du spectacle, la femme en vient à se poser des questions sur la normalité de l’existence de ces bébés-éprouvette. L’existence de ces enfants est-elle normale ? C’est là la question centrale mise en avant. C’est la raison qui pousse  la femme à détruire tous ces enfants « artificiels » , que la science a créé. Pourtant, quand elle prend l’un de ces enfants dans ses bras, elle se rend compte de son caractère attendrissant et surtout réalise qu’il s’agit de son propre enfant.  Elle lui donne alors le sein. Hélas, la science n’est pas uniquement utilisée pour les enfants mais aussi pour générer des aliments, pas forcément bons pour la santé. De fait,  en buvant le lait maternel l’enfant s’empoisonne.

question 3 : Vous vous êtes produits le 5, 6 et 7 avril au Centre d’animation René Binet dans le cadre d’une exposition courant du 5 au 11. Avez vous une anecdote à nous raconter ?
rep : Nous nous sommes produits devant beaucoup des enfants. C’était très mignon et très animé. Il y avait beaucoup d’énergie c’était très intéressant.

question 4 : Êtes-vous en tournée mondiale ou avez vous choisi de ne jouer qu’en France ?
rep : Nous voulions nous produire en Chine mais avec les problèmes de politique, c’est trop dangereux. Donc nous avons annulé. Et comme nous aimons beaucoup la France, nous sommes venus nous produire à Paris. Mais nous aimons aussi la
Belgique.

question 5 : Depuis quand pratiquez vous la danse ?
rep : Cela fait 6 ans.

question 6 : Et les intervenants du spectacle ? Depuis quand vous connaissez-vous ?
rep : Nous nous connaissons depuis déjà 10 ans.

question 7 : Avez vous d’autre projets de prévus ?
rep : Pour le moment le reste n’est pas encore précis. Mais nous allons continuer de nous produire au Japon. Sûrement dans une maison de retraite.