Dimanche 18 novembre au soir on m’avait dit m«  Veux-tu que je t’ouvre quelque part un billet du rédac chef sur le site ? « . Je ne savais quoi rétorquer, alors j’ai pensé que déjà dans les années 90 on m’avait dit  » Tu sais petit c’est la vie qui t’répond « . Mais finalement, on ne m’en a pas laissé le temps, pas le temps… Me voilà donc jeté dans la fosse au billet, sur quel sujet pourrais-je écrire… l’écologie ! Non, cela risquerait d’être associé à un billet vert et pas de ça chez nous. J’ai on ne peut plus envie de tout simplement vous parler de Gaming Spirit, que vous découvrez peut-être par notre nouveau site et pour les autres on peut dire, de manière très mainstream, que vous le redécouvrez. Cela pourrait être considéré comme un peu trop corporate, mais je vous assure que cela est un bonheur pour nous de vous proposer cette nouvelle plateforme et nous espérons que celui-ci est partagé. Au même titre que le mien de faire partie de cette aventure humaine comme on dit dans les émissions de télé réalité. OH WAIT, en mode recrutement : si vous voulez nous rejoindre, nous avons ouvert un forum prévu à cet effet ; check ! C’est bon, j’ai placé trois expressions prouvant que je suis swag, mince, j’ai dit swag… Actuellement les geeks sont swag, qui l’eut cru il y a quelques années ? Il est devenu tendance de posséder une coque avec des  » trucs carrés là « , que l’on appelle des extraterrestres de Space Invaders chez nous, pour son téléphone. Porter un T-shirt avec écrit  » geek  » signifie être la pointe de la mode, attention,  » otaku  » n’est lui pas encore suffisamment branché. Cette fake fashion ne doit absolument pas être associée à ce que je trouve être une très bonne nouvelle : que le nombre de joueuses et de joueurs grandisse à vue d’oeil. Peu importe la plateforme et peu importe le style de jeu, sa profondeur… nous sommes toutes et tous des joueuses et des joueurs. Ordinateurs familiaux des années 80, consoles HD, téléphones portables ou bien encore réseaux sociaux, arrêtons de déclarer que ceci n’est pas un vrai jeu et que ceux-là ne sont pas des vrais joueurs. Tu t’es vu toi avec tes FPS à l’idéologie douteuse, tu ne fais que ça, es-tu sûr d’être un hardcore gamer comme tu le dis à qui veut bien l’entendre ? Cet art, ce loisir, cette passion nous réunissant, nous aurons prochainement l’occasion de lui rendre tout ce qu’il nous offre depuis des années et qu’il va continuer à nous offrir. Cette occasion, ce sont les Journées Mondiales du Jeu Vidéo du 23 au 25 novembre. Des évènements, confidentiels ou à grande échelle, seront organisés un peu partout dans le monde et par un peu tout le monde, sûrement par certaines et certains d’entre vous d’ailleurs. Profitez-en pour vous y amuser comme avec LE jeu qui vous a tenu pendant des années durant votre enfance, pour échanger avec d’autres personnes et rencontrer de nouvelles et nouveaux partenaires de jeu. Mais attention, comme les autres journées spéciales ça ne fonctionne pas seulement sur une journée ou un week-end, c’est toute l’année qu’on doit lui faire sa fête au jeu vidéo, au même titre que moi lorsque j’ai fait sa fête à Jin Kazama.mp Néanmoins, y participer permettra de se créer de beaux souvenirs et de dire plus tard  » j’y étais « , qui plus est en ce qui me concerne j’ai loupé la journée de la gentillesse il y a quelques jours alors je vais me rattraper sur celles du JV, en revanche aucun risque que la gentillesse fasse partie du voyage, faut pas plaisanter là oh ! En attendant ce fameux week-end, je vous propose de visiter cette sympathique initiative en parallèle aux JMJV : https://www.facebook.com/events/220322018100310 où l’on nous propose notamment de témoigner avec une phrase sur le jeu vidéo, j’ai donc envie de vous déclarer haut et fort  » Game Over  » ! Ah non, on m’a demandé d’être plus positif, alors  » Try again  » !

m