On dit en France que lorsque l’on aime on ne compte ou presque pas doit-on dire en Chine depuis cette semaine où le taux des divorces a subi une hausse exceptionnelle !
La raison en est toute simple , certains couples ont réalisé qu’en se séparant momentanément ils n’auraient pas à s’acquitter d’une taxe sur les plus-values immobilières, une manière de réagir et de contrecarrer la taxe des 20% sur les plus values à la vente des propriétés décidé par le gouvernement central .
Certains petits malins rompus aux textes de loi se sont vite aperçus de la faille juridique qui permet à un couple qui aurait 2 biens immobiliers, de divorcer, de se partager les deux propriétés et d’en revendre au moins une sans impôt et de pouvoir se remarier à la suite . Le gain de l’opération s’éleverait à des dizaines de milliers d’euros !
divorce
On peut toutefois s’interroger sur la question du remariage,  car il se pourrait bien que certains en profitent pour ne pas  remettre le couvert après !