La playstation 4 est , comme son nom l’indique, la 4ème console de salon de Sony qui n’en est donc plus du tout à son coup d’essai et qui est solidement installé dans le monde du jeu vidéo. Reste à voir ce que la PS4 apporte de nouveau.

L’annonce de la PS4 avait été réussi. Après les erreurs de Microsoft, Sony avait communiqué en opposition avec Microsoft, avec humour et une bonne dose de troll. (Regardez « How to share a game on PS4 » si vous ne l’avez pas encore vue). La stratégie a payé, puisque les livraison passées aujourd’hui, sont estimée par les distributeurs comme livrables en Janvier ou Février. Soit plus d’un mois d’attente ! Et ce malgré le retour de Microsoft sur les annonces qui enrageaient les fans.
Mais dans cette hystérie collective de commande, un petit détail est passé inaperçu : l’écrasante majorité des joueurs ayant commandé la console n’ont jamais posé leurs mais dessus. Alors qu’en est t’ il ?

 

La PS4, ou le PC de salon

La PS4 est une console plus puissante que la Xbox One. Elle l’est de peu mais c’est un fait. En s’axant plus sur le jeu, la console permet à son OS de prendre moins de place sur la mémoire vive rendant la console plus puissante, mais y sacrifiant une possibilité de diversifier son activité. Les composants ont beaucoup fait parler d’eux, et pour cause : l’architecture de la console fait largement penser à un ordinateur. Certains critiqueront le manque d’originalité, et la perte d’intérêt, mais la stratégie semble intéressante. Les ordinateurs de gaming sont de toutes façons plus puissants que les consoles, c’est un fait. En se rapprochant du PC, la PS4 facilite les portages de jeux de PC sur le PS-Live. Ceci s’inscrit dans la stratégie de Sony qui avait un stand complet consacré aux jeux indépendants. Car un portage est souvent une épreuve financière.

On peut aussi espérer que cette architecture permettra aux développeurs de se mettre à programmer rapidement dans un environnement familier. On se rappelle de la complexité de la programmation sur PS3, qui avait beaucoup handicapé le début de vie de la console.

 

Les petits détails.

Comme pour la 360, on a quelques petites nouveautés, mais pas de révolution.

Tout d’abord le pad tant décrié a enfin évolué. Il possède un haut-parleur, un Jack, a amélioré la prise en main. Il possède également un petit pad tactile utilisable en jeu. La principale innovation est le bouton « share », sur la manette. Il servira notamment à uploader des vidéos de vos parties. Pour cela, les 15 dernières minutes de jeu seront toujours enregistrées, que vous le vouliez ou non, afin de vous permettre de mettre en ligne une action particulièrement réussie que vous n’aviez pas prévu d’enregistrer. Toutefois malgré ces grosses améliorations, la manette de PS4 reste en deçà de l’ excellente impression laissée par le Pad de 360

Enfin on notera que le Playstation 4 Eye (l’équivalent de kinect) n’est pas fourni avec la console de base.

Sony a fait le choix pour la PS4 de se concentrer sur le jeu seul contrairement a la Xbox One. Le résultat est convaincant et les améliorations sont flagrantes. Elle ne souffre cependant ni de large avantage ou désavantage sur sa concurrente. Les joueurs devront donc faire un choix personnel.