fA l’approche de la sortie de la Xbox One et de la PS4, et a l’approche de noël, de nombreuses personnes se demandent quelle console acheter. Voici notre éclairage.

Tout d’abord place aux packs. Les packs de vente reprennent les jeux les plus attendus et permettent d’effectuer un achat « prêt à jouer » pour un prix avantageux. Ces lots ayant souvent la préférence des acheteurs, il convient de les passer en revue.

  • La Wii U: dont on parlera rapidement car présente depuis longtemps. La console de Nintendo a du mal à s’imposer, la faute a un catalogue de jeu pas folichon, et a un prix élevé de 300€ pour une console dont les graphismes restent à la traine. Si malgré tout vous craquez sur la dernière console de Nintendo, voici les packs disponibles.
  • _Nintendo Land : un regroupement de mini jeux, jouable en solo, mais taillés pour le multijoueur !
  • _Monster Hunter 3 : le plus vieux, certains revendeurs en profitent pour gonfler le prix. Il s’agit d’un jeu d’action/aventure qui n’est vraiment agréable qu’en multijoueur.
  • _New Super Mario Bross U : pour retrouver une fois de plus le plombier sauteur, qui n’a plus besoin d’être présenté.
  • _Just Dance 2014 : pour vous entretenir physiquement. On vous déconseille fortement de tenter les danses hors de votre salon…
  • _Lego City Undercover : une aventure rigolote et pour une fois originale dans un GTA-like assez simple.
  • _Zelda Wind Waker HD :le meilleur pour la fin : Une console Wii 32Go, un jeu exceptionnel, amélioré dans son gameplay comme dans ses graphismes, et le tout servit avec un gamepad aux couleurs du jeu. Impossible de ne pas le recommander.

Les packs Xbox One Peu nombreux, ils sont sans surprise. On aurait aimé y trouver un pack avec Ryse : Son of Rome. On regrette également qu’il ne soit pas possible d’acquérir la console sans son capteur kinect, très accessoire au regard de nombreux joueurs. Les packs coutent 500€


  • Pack basique : contient une console, une manette, et un capteur kinect, et la connectique.
  • _Pack Day One : un autocollant « day one » sur la console + un jeu FIFA 14, nouvel opus du jeu de foot a succès. Ce pack n’est disponible qu’en précommande
  • _Pack Call of Duty : seul pack dépassant les 500€, le pack Call of duty Ghost se vend a 529€. Pourquoi nous demanderez-vous ? Parce que les fans l’achèteraient même à 540€
  • _Pack Micromania : une Xbox One + Forza Motorsport 5, le jeu de course réaliste de Microsoft. Micromania a l’exclusivité de ce pack.
  • _Pach Auchan: Assez inattendu, c’est la très bonne surprise: Pour la précomande d’un pack FIFA 14, le jeu NBA 2014 est ajouté !

Les packs Playstation 4 : La PS4 a fait l’effet d’une bombe en annonçant sa console au tarif ultra compétitif de 400€ au lancement, soit 100€ de moins que la Xbox One. Dans les faits les packs comprenant un jeux étant vendu au prix de 439€, l’écart n’est plus que de 60€. ces packs sont :


  • _Pack basique :
     une manette une console, la connectique et c’est tout. Pour jouer, il faudra acheter un jeu séparément.
  • _Pack Killzone Shadow Fall : la dernière déclinaison de Killzone, le FPS aux graphismes léchés.
  • _Un deuxième pack Pack Killzone : ce pack contient une manette supplémentaire, et le PS4 Eye, la caméra destiné au jeu.
  • Et c’est fini pour les packs. Il n’y a donc qu’un seul jeu disponible dans les packs PS4 à la sortie. Comment cela se peut-il? C’est en fait assez simple. Sony proposait en précommande un pack Driveclub, et un pack avec le très attendu Watch Dogs. Seulement si ces jeux sont intéressants, ils étaient en fait loin d’être terminés. Ils seront donc disponibles dans plusieurs mois.

La liste des packs disponibles ne vous a pas décidé ? On va continuer notre comparatif pour vous aider à faire un choix. Voici les forces et faiblesses des deux consoles :

 

La Xbox One :

Microsoft a dès l’annonce de sa console, mis l’accent sur les expériences multiples que permettrait la Xbox One. Ceci au risque de frustrer sa base de fan qui n’attendait qu’une console. Microsoft n’a pas changé de cap, alors qu est-ce que cette console atypique a à nous offrir ?

On aime :

  • La reconnaissance vocale : de nombreux s’y sont essayés, notamment Apple et Google. Toutefois si cette dernière est souvent réussie, sa localisation française laisse souvent à désirer. Il convient de laisser à Microsoft le bénéfice du doute. Les démonstrations étaient très impressionnantes de précision et de réactivité. Si ça marche effectivement, ça sera un vieux rêve enfin réalisé.
  • _La télévision : L’expérience n’était pas attendue, mais on doute que quiconque crache dessus. Avec l’essor de la technologie domestique, nos boîtiers ont tendance à se multiplier, il est toujours agréable d’en retirer un, et encore plus agréable de remplacer sa télécommande par sa voix.

  • _Snap :
     Snap c’est le petit nom donné par les développeurs a la possibilité de séparer son écran en 2, ou d’intégrer des activités annexes en marge du jeu. Par exemple la possibilité de consulter internet en jouant à un jeu, ou d’appeler un ami via Skype tout en regardant la télé. C’est sans doute la meilleure illustration de la diversification des expériences vantée par Microsoft.
  • _La possibilité de brancher un disque dur externe. Les consoles récentes demandent de plus en plus de place sur le disque dur, pour installer les jeux et jouer en de bonnes conditions par exemple. C’est donc un réel bonus de pouvoir étendre l’espace disponible via un simple disque dur USB.
  • _Le Pad : Le pad de Xbox 360 était tout simplement excellent, une fois amélioré, il devient presque parfait. La prise en main excellente, les gâchettes a retour de force, les sticks antidérapants, il n’y a rien a changer.
  • _L’appli Smartglass, qui permet d’utiliser un écran supplémentaire comme le telephone ou votre tablette comme écran supplémentaire pour le jeu
  • _Les exclus : Microsoft a réussi a mettre des exclus très excitantes de son coté, on relevera Dead Rising 3, Killer instinct, Halo 5, Ryse : son of Rome ou encore Quantum Break pour ne citer qu’eux.

 

On n’aime pas :

  • _L’obligation d’acheter Kinect. Aux yeux de nombreux joueurs, kinect est un accessoire plus que dispensable, on aurait aimé ne pas être forcé à faire l’acquisition de ce qui est, pour beaucoup de gens, un gadget.
  • _L’impossibilité de changer le disque dur interne. Les débits sont toujours meilleurs pour un disque dur interne, on aurait aimé pouvoir le changer par un plus gros ou un plus rapide tel un SSD. Ce n’est pas le cas sur la Xbox One.
  • _La puissance moindre : Les développeurs sont unanimes sur la puissance en retrait de la Xbox One face à la PS4. Il y a pour cela plusieurs facteurs. Tout d’abord si les deux consoles sont équipées de 8 Go de mémoire vive, Microsoft a choisi de la DDR3, plus lente que la GDDR5 utilisée par Sony. Mais la où le bat blesse le plus, c’est que la Xbox One, pour permettre le multi-tache, fait en réalité tourner plusieurs OS en même temps ! Ce qui signifie beaucoup moins de mémoire qui soit effectivement à la disposition des développeurs. Microsoft a annoncé une légère augmentation de la puissance du processeur pour pallier ce problème, mais l’impact sera probablement limité.

 

La Playstation 4

Sony a fait, dans un premier temps, sa campagne sur les défauts de l’annonce de Microsoft. Sony a donc vanté une console bon marché, concentrée sur le jeu et s’est fait défenseur du marché de l’occasion. Une fois les erreurs de Microsoft corrigées, la communication de la firme nippone s’est fait bien plus discrète. Au final, faut t’ il toujours craquer sur la dernière Playstation ?

On aime :

  • _La console la plus puissante du marché. La console est tout simplement la plus puissante de cette génération. En grande partie grâce à un OS épurée permettant une programmation plus simple, d’accès, et à la présence d’une mémoire vive de haute qualité, jusqu’au la réservée aux cartes graphiques. On notera tout de même que cette génération n’a pas permis de rattraper les PC actuels comme la précédente l’avait fait.

  • _Une console bon marché.
     La leçon de la PS3 a été apprise : Une console à 600€ lors de son lancement, c’est tout simplement une très mauvaise idée. La douloureuse expérience a fait son effet, puisque la console nue est vendue à 400€ à sa sortie, rien que ça, ça fait plaisir !
  • _ Une console démontable a souhait : Le site « Ifixit » spécialisé dans le démontage et la réparation d’objet a accordé la très bonne note de 8/10 a la PS4. En effêt cette dernière est intégralement démontable via un simple tournevis, le pas de vis lui-même n’étant propriétaire. Il sera donc facile d’accéder aux entrailles de la bête, pour la réparer ou la modifier selon nos envise. Un vrai rêve de bidouilleur !
  • _Disque dur interne modifiable. Conséquence directe de ce qui a été dit plus haut, il sera possible de modifier le disque dur interne de la PS4.

 

On n’aime pas :

  • _Le nombre de packs franchement trop faible pour une sortie de console. Pour faire simple, si on n’aime pas Killzone, hé bien on l’a dans l’os…

  • _La manette
     La manette n’est pas mauvaise, mais cela fait cependant des années qu’elle accumule du retard. Ainsi si la prise en main a enfin été améliorée, on reste loin de la panacée. De plus le touchpad intégré et le bouton share semblent très anecdotiques.
  • _Le lineup décevant. La seule nouveauté vraiment excitante sera Killzone. A part ça il y aura un FIFA déjà sorti, un Assassins Creed déjà sorti, un Knack qui s’annonce moyen, et un Call of Duty dont la recette commence à sérieusement sentir le renfermé. On espérait beaucoup mieux.
  • _L’impossibilité d’installer les jeux sur un disque dur externe. On ne comprend pas la restriction, la console disposant de ports USB.

 

On achète quoi ?

Le même conseil s’applique à chaque génération de consoles : ne l’achetez pas tout de suite ! Il y a sûrement de très nombreux jeux que vous n’avez pas faits sur votre console actuelle. Acheter une machine à sa sortie, c’est l’assurance d’essuyer tous les bugs et ratés du lancement.
Aucune console n’apparaît réellement supérieure aux autres, il faut donc attendre que la situation se décante, que des jeux soient annoncés, et que les inévitables raté de lancement soient passés. Le choix sera alors bien plus simple.