fAncien membre du groupe RENTRER EN SOI, SATSUKI nous délivre en ce début d’année son neuvième CD, distribué en digital par Bishi-Bishi pour l’Europe.

Neuvième CD effectivement depuis ses débuts solo en 2009, sept singles, un mini album qui contenait également un DVD et désormais son premier véritable L.P.  » Luminous « , sorti en version CD le 9 janvier de cette même année.

Le démarrage de  » Twilight  » se fait electro, un petit côté ambiant auquel s’ajoute des effets dans la voix de SATSUKI arrivant progressivement. Au fur et à mesure les sonorités musclées se font plus présentes, accompagnant un chant assez calme durant le premier couplet. Le refrain donnera lui un bon coup de pied dans le tas, avec un chant restant doux mais suffisamment rythmé pour que l’alchimie se fasse. On notera le soli épique reflétant bien l’ambiance générale de ce premier morceau. Plus rentre-dedans et moins mélodique,  » Determination  » porte quelque part bien son nom. Alors forcément on s’attendait à une douce  » Romance « , erreur ! Celle-ci s’avère ultra punchy, rarement une romance aura été aussi dynamique.  » Fate  » sera à coup sûr une chanson prisée en live, ses  » Fate  » régulièrement scandés, et ce d’ailleurs d’entrée, le seront bientôt par un public déchainé.

Après tant d’énergie dépensée,  » Avec le temps  » calme un peu le jeu, on se laisse porter au fil de celui-ci sans jamais s’endormir non plus. On se retrouve donc délicatement posé à l’entrée d' » Inside « , l’intro pianotée laisse augurer une douce balade, mais on est finalement surpris par des effets de scratches, qui nous portent vers une musique plus intense, puis la pression retombe pour retourner vers une certaine douceur, le principe est répété mais sans lasser, la surprise marche toujours car entrecoupée de diverses sonorités. A plus forte raison lorsque la surprise se transforme en plusieurs surprises, comme ces screams ou bien encore ces venteux  » Woohoo hoo  » dans le final. Désormais la délicatesse semble être laissée de côté, le départ en fanfare de  » NVN  » et l’ambiance sombre de sa dernière partie tendent à le prouver, tout autant que la vélocité de  » Malachite  » et ses growls étouffés.  » After glow  » semble lui posséder des sonorités traditionnelles à la sauce electro, d’ailleurs l’electro prend une part véritablement prédominante sur ce titre. Nous sommes emportés dans une bulle avec  » In a lucid dream « , piano, violon et voix cristalline sont les axes majeurs de cet espace temps tranchant avec ses prédécesseurs. Ce dernier aurait été le morceau de conclusion de bien des disques, mais SATSUKI en a décidé autrement et préfère nous laisser sur une ambiance plutôt symbolique de son album avec le très enlevé  » Sympathy « , possédant une fin, elle, symbolique d’un concert de rock.

Pour un premier full album, on peut dire que SATSUKI a fait l’inverse de ne pas se fouler ! Les ambiances sont variées, allant du rock, au metal mélodique, en passant par des atmosphères calmes, tout en y ajoutant du plus hardos par-ci et de l’electro par-là. A conseiller et pas uniquement aux adeptes de Visual Kei.

SATSUKI album Luminous
28/01/13 Bishi-Bishi
Tracklist :
1.Twilight
2.Determination
3.Romance
4.Fate
5.Avec le temps
6.Inside
7.NVN
8.Malachite
9.After glow
10.In a lucid dream
11.Sympathy

f