Pour conclure les activités de sa scène principale et à fortiori les showcases, Japan Expo Centre a laissé le seul artiste musical finalement non japonais s’en charger, lourde tâche donc qui incombe le groupe SAYACONCEPT qui peut également saisir là l’occasion de démontrer ses qualités.

Tout commence par une atmosphère ambiante et très posée, le contraste est saisissant par rapport aux autres concerts du week-end, on notera d’ailleurs que les barrières ont été enlevées au profit d’un spectacle dont le public se délectera en restant assis. Ce qui n’a d’ailleurs absolument rien  » d’anormal  » ou de péjoratif, cette ambiance laissant justement la part belle à l’évasion. Un véritable voyage nous est offert, du côté d’Okinawa plus précisément, c’est de là que le groupe puise une de ses deux grandes inspirations, l’autre étant l’electro.

D’Okinawa l’on retrouve l’ambiance globale, le chant si envoutant, mais également certains instruments traditionnels, pas uniquement utilisés dans la préfecture d’Okinawa, à savoir le sanshin et le taiko. Le sanshin maitrisé par Mina développe cet effet ambiant par une rugueuse douceur, bien plus accentuée que celle d’un violon et pourtant ce dernier est déjà un fabuleux instrument capable de transmettre et provoquer d’importantes émotions. Le groupe ne s’y trompe justement pas en incluant parfois celui-ci à leur musique.

Le taiko, dont le joueur porte un masque traditionnel, bat le rythme avec le coeur de cet instrument si mythique, regorgeant d’une force et d’une pureté inégalable, rien à voir avec les meilleures performances des plus gamers d’entre nous à Taiko No Tatsujin, même sur  » Cha-La Head-Cha-La « . Daii s’occupant de la globalité des sonorités électroniques, ajustées comme il faut par rapport à la douceur et la force du son de SAYACONCEPT. Mais la formation n’hésite pas à nous surprendre à tout moment, Mina oscillant entre chant assis et debout, ainsi que sanshin et violon et tout à coup passe même du côté des machines, tandis que Daii rejoint Akira au taiko pour un duo gagnant en intensité.

Un show tripant, dont la richesse musicale n’a d’égal que la voluptueuse voix de Mina. Un groupe à découvrir dès que possible, on espère d’ailleurs avoir l’occasion de développer notre propre connaissance de SAYACONCEPT au plus vite avec leurs enregistrements en studio.

setlist :