Smashmuck champions est un MOBA-like (Multiplayer online battle arena , type Dota ou LoL) dont la beta est actuellement accessible notamment via steam. Le jeu, diponible uniquement en anglais pour l’instant, adopte un modèle free-to-play.

MOBA-tout-faire

Tous ceux qui se sont essayé a un des MOBA (également appelé Dota-like) les plus joués le savent, Que ce soit sur Dota, Dota 2, League of Legends ou encore Heroes of newerth, la compétition est extrêmement rude. Ce monde est facilement impressionnant, et les insultes ont tendance a fuser très vite, ce qui décourage nombre de joueurs. C’est a ces joueurs la que Smashmuck Champions s’adresse. Le jeu suit le principe classique d’une arène en ligne : Vous contrôlez un héros avec un nombre limité d’attaques, et vous essayez de vous imposer contre une équipe de joueurs aussi nombreuse.

Le jeu comporte beaucoup de modes différents : capture de drapeau, contrôle de zone, Arène classique ou il faut faire chuter les tourelles ennemies etc… Ces nombreux modes de jeux sont très utiles pour apprendre les subtilité du jeu, en vous mettant dans de très nombreuses situations différentes en un minimum de temps. C’est d’ailleurs l’atout principal du jeu.

MOBAccessible

Smashmuck Champions est donc un jeu simplifié, et ca se sent très vite.

Classiquement dans ce type de jeu pour se démarquer de vos ennemis, 2 facteurs vont jouer : Votre expérience, et surtout votre argent gagné. L’expérience augmente légèrement vos caractéristiques générales, et débloque des techniques spéciales. L’argent permet de son coté d’acheter des objets et équipements souvent indispensables. Pour simplifier la recette, Smashmuck a tranché dans le lard, puisque tout l’onglet argent et équipement disparaît purement et simplement ! La maîtrise des techniques est donc d’une importance capitale. A cela se rajoutent des déplacements originaux. Dans Smashmuck les personnages se contrôlent au clavier, La souris servant principalement a viser. Les personnages peuvent sauter, et ils existe des rebords qui ne peuvent qu’être descendu. Et enfin il sembler que toute la carte est visible a tout moment. Inutile d’espérer tendre une embuscade donc.

Ces modifications ont pour avantage de rendre le jeu très vivant, certains joueurs se plaignent sur les forums de l’imprécision de ces contrôle, mais il s’agit en définitive plus qu’une question de goûts.

MOBAs de gamme ?

Malgré les bonnes idées qui le parsèment, Smashmuck Champions n’est pas forcément voué a un avenir radieux. Le tutoriel et le menu sont sévèrement bugués (on peut être obligé de recommencer plusieurs fois les missions pour finir l’initiation.) mais cela n’est pas gênant pour une bêta.

Les décors très lumineux sont en revanche fatiguant pour les yeux, et la plupart des joueurs finiront probablement par désactiver la musique tan les mélodies sont de qualités très moyennes, et réglées par défaut a un volume élevé.
Enfin si ce jeu peut faire une excellente initiation au monde des arènes en ligne, il risque de lasser sur le long terme. L’absence de « brouillard de guerre » et d’objets limite beaucoup les possibilités stratégiques. On peut supposer qu’une fois que les nouveaux joueurs auront fait le tour de Smash, ces derniers se tournent vers les plus complexes LoL ou Dota 2.