Le jeudi 7 juin est sorti le jeu WePad Party 1 sur IPad issu d’un studio indépendant. Lors de la soirée de lancement du jeu, nous avons rencontré son fondateur: Thibaud Mallet qui s’est prêté à une interview en toute décontraction.

Brody : Pouvez-vous m’expliquer le concept de votre jeu ?

Thibaud Mallet : Alors le principe : c’est un jeu pour IPad qui a pour but d’amuser 8 personnes à la fois. On s’est inspiré des vieux jeux un peu à la Micro-machine ou Super OffRoad par exemple, pour faire WeDrift qui est un jeu où l’on fait des courses de voitures sur la glace, on peut être jusqu’à huit. « Vas-y que je te pousse et que je passe premier » sont dans la partie et ça marche pas mal, c’est assez drôle ! On a fait un serpent (ndlr : WeTron), on dessine un trait et le but est de ne toucher aucun trait et rester vivant le plus longtemps possible. Et le troisième jeu (ndlr : WeCheck) est inspiré du Jungle Speed, le principe et de reconnaître les images : si tu as la même image que celui d’un autre : il faut être le premier à appuyer sur le bouton mais il faut faire gaffe parce qu’il y a plein de dessins qui se ressemblent qui sont presque pareil mais qui ne sont pas pareils. Et puis il y a des cartes spéciales : le premier qui appuie avec tout le monde en même temps, ou qui demande plutôt que de regarder les formes regarder les couleurs.

Brody : D’où est venue l’idée de faire ce jeu ?

T.M : En fait ça fait maintenant un an et demi que j’ai un IPad, et j’ai découvert des jeux comme Marbel Mixer où tu peux jouer à 4 sur le même écran, le but étant d’envoyer des billes dans un trou sans tomber dans le trou. Et c’est très fun à 4, je me suis dit depuis toujours, mais pourquoi on ne fait pas plus de jeux à la Worms, Micro-machine ou Bomberman ? C’est vraiment des trucs supers où tu passes des superbes soirées. Je me suis dit : c’est parce qu’avant il fallait un adaptateur avec quatre mannettes et que ça coutait cher et il fallait s’organiser ! Mais là l’Ipad, c’est natif : il détecte onze doigts donc techniquement on peut jouer à onze mais huit autour d’un IPad c’est déjà pas mal ! (rire).

Brody : Et avec WePad Party 1 quel public visez vous ?

T.M : On essaye de faire des jeux super simples qui se jouent à un doigt mais avec quand même une partie de skill, c’est-à-dire que tu dois t’entraîner pour devenir bon. Il n’est pas aussi casual que j’aurais espéré au début mais on s’est dit qu’on ne voulait pas des jeux comme certains existent sur consoles Nintendo dont on se lasse vite. Là comme il y a de l’apprentissage, tu deviens bon mais ton adversaire le devient aussi, c’est plus intéressant. Donc on vise des bandes de potes à partir de 12 ans jusqu’à des bandes de potes à la pose café, à l’apéro…

Brody : Avez-vous un objectif de vente ?

T.M :(rire) Le premier objectif est de pouvoir nous payer nous même ! Heureusement nous sommes une petite équipe : il y a un stagiaire, un chômeur longue durée (rire). Normalement  il n’y a pas besoin de trop d’argent ! Mais il y a les frais pour payer les licences, les locaux…

Brody :Et pour finir quel sera l’après WePad Party 1 ? WePad Party 2 ?

T.M : C’est exactement ça, là on est déjà en train de développer WePad Party 2, on s’amuse déjà dessus ! Ça fait plaisir, c’est ça l’esprit : c’est vraiment de faire plein de petits jeux et tester tout de suite avec des amis, s’amuser et si ça marche, on continue.

Brody : A-t-on le droit de savoir ce qu’il y aura comme petits jeux ou c’est encore secret ?

T.M : Euh… Ah j’hésite ! (rire)… Mais… Non c’est encore secret mais pas pour trop longtemps…

Brody : Donc vous avez déjà une date de sortie ?

T.M : J’aimerais bien pour le mois de septembre, l’objectif est de faire trois jeux tout les trois mois, ce serait bien. Mais on verra si on tient le rythme !

c

Cette soirée nous a permis de mettre la main sur ce fameux jeu, ou plutôt sur ces trois « mini » jeux : WeDrift, WeTron et WeCheck composant WePad Party 1. Le but est de passer un moment fun entre potes ? Et bien le pari est réussi ! Au premier abord, être à huit sur un seul IPad peut paraitre assez étrange, pourtant deux secondes de WeDrift suffisent pour être immergé dans la partie et il faut avouer que le fun tant vanté sur le papier est bien là !

WeDrift justement : peut-être le meilleur des trois, même si ce n’est « qu’un mini jeu », il dispose de plusieurs circuits plutôt bien pensés qui permettront des retournements de situations épiques.

En ce qui concerne WeTron, les parties sont plus rapides et la possibilité de changer les options comme retirer les tracés des joueurs disqualifiés ou pouvoir passer à travers les bords de l’IPad, permettent de varier les parties.

Et pour finir WeCheck a le mérite de proposer quelque chose de différent : des parties plus longues et la mise à l’épreuve de vos réflexes.

L’un des petits plus de ce jeu est la possibilité pour chacun des joueurs de se choisir son propre personnage, ce qui leur permet de s’impliquer encore davantage. Et quelle satisfaction d’entendre le cri de guerre de son avatar lors d’une victoire sur le fil du rasoir !

Une petite note pour finir : pas de panique si vous n’êtes jamais huit, il ne s’agit là que de la limite maximum !