pÉditeur : Capcom
Développeur : DONTNOD Entertainement
Type : Action, plates-formes
Sortie France : 7 Juin 2013
PEGI : 16+
Autres supports : PS3, Xbox 360

Remember me, édité par Capcom, est la première création du studio français DONTNOD Entertainement. Le jeu prend place dans le futur, dans un « Néo-Paris » post-apocalyptique.

Remember me est un jeu de science fiction qui se déroule dans un avenir tourmenté dans lequel l’Europe sort tout juste d’une guerre civile, l’économie ayant été relancée par un génie scientifique qui a trouvé le moyen de numériser les souvenirs. Il a par la suite vite développé une méthode permettant de les implanter ou de les extraire : Le Sensen, ce qui implique la possibilité de modifier la mémoire et l’identité d’une personne à volonté. Là où ça devient franchement terrifiant c’est que la société en question a le monopole du marché, une seule entreprise a accès à l’histoire et à l’identité de tous les citoyens. Le clin d’oeil aux réseaux sociaux d’aujourd’hui est probablement voulu.
C’est dans ce futur inquiétant que se réveille Nilin, ancienne chasseuse de mémoire d’élite dont la police a effacé l’intégralité de la mémoire après l’avoir arrêtée. Elle ne sait qu’une chose : alors que la plupart des voleurs de souvenir ne sont capables que de prendre des souvenirs, elle savait les remixer. Elle va dès lors entreprendre de s’échapper de sa prison, et de retrouver la mémoire. Le scénario a le mérite d’être original, tout comme l’univers. Sans faire de spoilers, l’histoire comporte son lot de révélations bien amenées, et une réflexion pertinente sur la vie privée à une époque où l’internet est omniprésent. De ce point de vue, c’est une réussite.

p

Fais ce que tu veux, mais fais ce qu’on te dit.
Remember me est un jeu très linéaire. L’exploration est très limitée, et consiste en général à aller visiter un couloir supplémentaire. Dans le même esprit, si les trailers montraient une Nilin très agile, adepte du parcours, dans les faits il n’y a qu’un seul chemin et un seul moyen d’arriver à un point donné. On est bien loin de Mirror’s Edge ou Assassin’s Creed. Les combats sont très simples, et les combos prédéfinis, vous pourrez les personnaliser légèrement  en choisissant si tel coup vous rend de la vie, fait des dégâts ou réduit le cooldown d’un pouvoir, mais c’est globalement assez limité. On aurait préféré une vraie personnalisation du système de combat, mais celui-ci n’en reste pas moins excellent. Il est difficile de combattre plusieurs ennemis à la fois, il faudra donc établir une stratégie, et bien utiliser les capacités de Nilin, leur temps de rechargement étant très long. On relève des bugs rageants, comme le jeu qui ne prend pas en compte un boss vaincu, forçant à recommencer le combat : particulièrement frustrant quand on joue avec une forte difficulté.

Néo-Paris, je t’aime moyennement.
dRemember Me dispose d’une réalisation difficile à apprécier. La qualité du travail artistique est tout simplement évidente. Que ce soit pour les personnages, les ennemis, ou la ville, tout a fait l’objet d’un gros travail, qui n’est contrebalancé que par une réalisation graphique assez pauvre. Les modélisations sont correctes, mais les textures manquent de netteté, et ont même souvent l’air floues ou sales. Les développeurs se sont donnés la peine de créer un Néo-Paris très intéressant, et la linéarité du jeu n’en est que plus frustrante. On aimerait explorer les différents quartiers plus librement à la manière d’un GTA ou d’un Assassin’s creed.
Du coté des musiques, c’est bon. Le mélange original de classique et de techno colle parfaitement à l’ambiance de ce Néo-Paris,  qui a un pied dans le passé et un autre dans le futur.

Remember me est le tout premier jeu de DONTNOD Entertainement, et c’est à cette lumière qu’il faut le regarder. C’est un bon jeu, qui semble victime d’un budget serré. Si vous hésitez, mais que vous voulez encourager la production française de jeu vidéo, ou tout simplement voir ce que les développeurs pourraient offrir avec plus de moyen, achetez le, la qualité artistique est déjà là. Remember Me est un bon jeu, qui aurait pu être un excellent jeu.