Avis a tous ceux qui n’ont pas fini la version de base de Bioshock Infinite : Ce Test peut contenir des spoils.

Le premier DLC scénarisé de Bioshock Infinite : « Tombeau sous-marin : partie 1 » est destiné aux joueurs qui ont déjà fini la version de base. D’un point de vue scénaristique c’est indispensable pour comprendre ce quse passe. Pour ce prolongement, on retourne à la ville de Bioshock 1, Rapture, mais avant que la ville sous-marine ne s’effondre.

La nouvelle aventure commence dans un lieu familier : le cabinet du détective Dewitt, rentre une femme bien familière, et pour cause, il s’agit d’ Élisabeth. Aucun de nos personnages ne semble reconnaître l’autre. Cette même demoiselle charge le détective de retrouver une petite fille qui était sous sa garde mais qu’il a perdu. Booker est surpris car il pensait l’enfant décédée. Ça vous rappelle quelque chose ? C’est normal. A ce niveau de ressemblance on est très loin de la coïncidence.
En sortant du cabinet de Booker : surprise ! Il est cette fois-ci à Rapture. Explorer la cité sous-marine au temps de son apogée est un vrai plaisir : les épisodes précédents ne nous ayant permis d’explorer la ville qu’après sa descente aux enfers. C’est tout simplement magnifique et également assez dérangeant à certains moments, du vrai Bioshock !

Micro-Bioshock

En vous faisant incarner un « nouveau », personnage d’une autre dimension, il était obligatoire que Booker perde ses capacités et armes, seulement si cela s’explique scénaristiquement, c’est désagréable en jeu. Le joueur a déjà fini Bioshock, et se retrouve avec un gameplay tronqué, avec peu d’armes, peu de plasmides, toutes les améliorations à racheter. On est habitué à un gameplay riche et on se retrouve avec un embryon de jeu. Cela aurait pu être l’occasion de tester de nouveaux choix d’armes de combos etc, mais ce n’est pas le cas. Le jeu est extrêmement court, comptez 2 heures en prenant votre temps, c’est beaucoup trop court pour retrouver la profondeur du gameplay du jeu d’origine. L’atout de ce contenu n’est donc définitivement pas le gameplay.

Mindblown

Bioshock était un jeu au scénario riche, Bioshock Infinite était un jeu à l’histoire extrêmement complexe dont la fin a laissé plus d’un joueur perplexe, voire complètement perdu. Tombeau sous-marin s’annonce de ce côté bien plus accessible… et pose énormément de question à la toute dernière minute et laisse dans un doute insupportable. Il est pas certain que ce DLC éclaircisse la situation pour tout le monde. Mais la pirouette scénaristique de fin de partie est franchement bluffante et bien trouvée. On vous en dit pas plus !

Ce DLC de Bioshock est problématique à noter… Le pan de scénario est extrêmement soigné, et c’est un vrai plaisir de retourner Rapture pour une aventure de plus. Seulemenà 15€ le DLC ça fait vraiment très cher pour une partie de 2 heures avec un gameplay simplifié et une histoire même pas terminée. A moins d’être un pur fan, mieux vaux attendre une chute des prix.