Nintendo a publié un communiqué de presse dans lequel il  explique les raisons de l’annulation de sa conférence à Los Angeles

Et de 3 ! Après avoir annoncé l’arrêt de la DS et le remaniement de la direction du pôle Américain en faveur d’Iwata hier, la firme nippone avertie qu’elle ne sera pas présente à l’Electronic Entertainment Expo – E3 !

Exit donc la traditionnelle lutte de juin entre les 3 mastodontes vidéoludiques. On devra se contenter à la place d’un ou plusieurs Nintendo Direct – vidéos promotionnelles pré-enregistrées diffusées à heure fixe en streaming – une véritable déception. Mais que l’on se rassure, les nouveautés WiiU pourront être testées directement sur le salon…Merci bien, c’est trop d’honneur.

D’autant plus qu’après les mauvais chiffres du bilan financier annuel dévoilés hier par Nintendo, on s’attendait à voir un Satoru Iwata conquérant, défendant fièrement la WiiU ! On l’imaginait troqué sa casquette Luigi contre une paire de crocs acérés, montrant en direct, et à la face du monde entier, que Sony et Microsoft ne lui font pas peur. Mais il n’en n’est rien, Iwata n’ira pas au front cette année.

C’est donc depuis le siège américain de Washington DC qu’ il va piloter la communication verrouillée et aseptisée de Nintendo sur le salon. Peut-être faut-il voir dans cette décision, une peur de réitérer les couacs de l’édition 2011, lors de la présentation de la WiiU…

Pour Satoru, c’est avant tout une communication ratée qui est la raison des mauvaises ventes de la WiiU. «Certains ont cru que la Wii U était une simple Wii avec une manette pour les jeux, d’autres ont pensé qu’il s’agissait d’un périphérique à connecter sur Wii. Nous nous sentons profondément responsables de ne pas avoir fourni tous les efforts pour dissiper ce genre de malentendu dans l’esprit des consommateurs. » Mais alors justement ! Après cette déclaration on se retrouve encore plus dans le flou ! Pourquoi refuser une exposition médiatique mondiale qui permettrait de pouvoir remonter la pente ?

Au-delà de ce choix plus que discutable, une question ressort: comment la firme va-t-elle s’organiser pour résister au séisme médiatique que vont provoquer Sony et Microsoft avec la Xbox 720 et la PS4 ?

Une chose est sûre, Nintendo prend un gros risque en se focalisant uniquement sur les nouveautés de sa console. Il ne reste plus qu’à attendre le mois le juin pour savoir si ce choix est payant.

Le communiqué de presse de Nintendo :

« Contrairement à ce que nous faisions les années précédentes, nous ne ferons pas de présentation E3 à grande échelle destinée au monde entier. À la place, nous avons prévu plusieurs évènements plus petits consacrés aux jeux et destinés au marché américain. Parmi ceux-ci, l’un sera réservé aux revendeurs américains et l’autre aux médias.Pendant la période E3, nous allons utiliser nos outils de communication directs, tels que Nintendo Direct, pour fournir des informations à notre public japonais, en nous concentrant principalement sur les logiciels que nous allons lancer au Japon, puis nous adopterons la même approche en dehors du Japon pour les fans d’outre-mer.Beaucoup de gens sont certainement très intéressés d’en apprendre davantage sur les titres Wii U que nous allons annoncer. Nous allons utiliser l’E3 comme une occasion idéale pour parler principalement en détail des titres Wii U que nous allons lancer cette année et nous prévoyons également de permettre aux visiteurs d’essayer les jeux immédiatement. Comme un nouveau défi de la marque, nous travaillons à établir un nouveau style de présentation pour l’E3. »